Ile Maurice : un cadre fiscal favorable à l’investissement

Si l’île Maurice est connue pour ses plages de sable blanc et son climat ensoleillé, elle est aussi une destination très prisée pour ses avantages fiscaux. Le pays bénéficiant d’une stabilité politique et économique stable, il est possible d’y investir tout en profitant d’une fiscalité très avantageuse. Les gouvernements successifs ont préservé la volonté du pays de booster le secteur immobilier à travers des schémas d’investissement et des conventions fiscales. À savoir que le gouvernement mauricien a conclu des accords et signé des traités de non-double-imposition avec 43 pays dont la France. Ces conventions permettent aux investisseurs étrangers de bénéficier des avantages fiscaux suivants :

  • Impôt sur le revenu fixé à 15%
  • La plus-value n’est pas imposable
  • Pas de droits de succession
  • Contrairement à d’autres pays, il n’y a pas de taxe d’habitation, ni de taxes foncières et d’impôts locaux
  • Pas de Contribution Sociale Généralisée (CSG)
  • Pas de taxes sur les dividendes
  • La possibilité de profiter de placements immobiliers en pleine propriété avec une forte rentabilité

À partir de 183 jours à l’île Maurice, vous serez placé sous le régime fiscal mauricien. Cette période correspond à un séjour de 6 mois (en une seule fois ou cumulé sur plusieurs séjours durant l’année). Par ailleurs, grâce aux accords de non-double imposition, vous êtes exempté d’impôt sur les droits de successions et les bénéfices, entre autres.

Investir en toute transparence

Les autorités mauriciennes ont instauré plusieurs institutions régulatrices pour promouvoir la transparence et le respect des codes d’éthiques. La fiabilité des institutions telles que de la Financial Services Commission (FSC), la Mauritius Revenue Authority (MRA) ou le Board of Investment (BoI) a permis à l’île Maurice d’être placée parmi les pays d’Afrique les plus favorables à l’investissement.